Aider les enfants victimes de négligences ou de maltraitances

CENTRE PMS DE VIRTON WBE 

Cabinets de consultations à :

SANTÉ

Dans votre pratique, vous pouvez être confronté à un enfant victime de maltraitance et/ou de négligence physique ou psychologique : certains enfants arrivent à l’école avec des signes corporels et/ou présentent une suspicion de maltraitance par leurs comportements inhabituels, leurs dires, leurs gestes…


Dans un premier temps, nous vous invitons à dialoguer avec l’enfant pour lui montrer votre intérêt pour ce qu’il vit et renforcer le lien de confiance. Ne lui posez que des questions très ouvertes afin de ne pas influencer ou suggérer. Ce contact est important pour rassurer l’enfant et lui faire savoir qu’il a une personne ressource autour de lui en cas de problèmes, une personne de confiance avec laquelle il peut parler.


Ne restez pas seul avec ce questionnement, parlez-en discrètement à un collègue de confiance ou à votre direction.

Communiquer si c’est possible avec les parents sur vos inquiétudes et vos questionnements, en évitant de les juger, est important pour qu’ils gardent confiance en vous.


Nous vous invitons par ailleurs à prendre contact directement avec nous dès que vous avez une suspicion. Nous pourrons ensemble analyser la situation et envisager de rencontrer les parents pour trouver des solutions.

Nous essayons, dans la plupart des cas, de collaborer avec les parents et de leur proposer une aide extérieure en fonction de leurs besoins et de leurs difficultés.


En fonction de la gravité de la situation, nous pouvons faire constater des coups corporels par le médecin du CPMS en vue de pouvoir veiller à la protection des enfants si cela s’avère nécessaire.


Si la situation est vraiment très problématique et que la vie de l’enfant et/ou celle de son entourage est mise en danger, nous sommes dans l’obligation d’intervenir. Pour ce faire, nous rédigeons en signalement au SAJ (Service d’Aide à la Jeunesse) qui va analyser la gravité de la situation. Le SAJ a pour objectif premier de faire émerger, en collaboration avec le jeune et la famille, une solution aux problématiques afin d’éviter l’intervention de la justice. Toutefois si les parents ne sont pas collaborants et que l’enfant est réellement en danger, le SAJ transmet le dossier au SPJ (Service de Protection Judiciaire) qui prendra des mesures de protection plus fermes.


Nous travaillons en toute transparence avec les parents et sans les juger.


Il vous est possible de prendre contact avec le SAJ ou SOS enfants si vous avez des suspicions de maltraitance ou de négligence par rapport à un de vos élèves. De même si vous avez besoin d’être rassurés ou simplement conseillés.


SAJ (Service d’Aide à la Jeunesse) 

SAJ Arlon

Rue de Sesselich, 59/A

6700 Arlon

Tel : 063/60.83.60

Fax : 063/23.46.08

 

SAJ Neufchâteau

Avenue de la Victoire, 64

6840 Neufchâteau.

Téléphone : 061/410380 Appeler Fax : 061/279694

Email : saj.neufchateau@cfwb.be.

 

SPJ (Service de Protection Judicaire)

SPJ Arlon

Rue de Sesselich, 57

6700 Arlon

Tel : 063/24.77.70

 

SPJ Neufchâteau

Rue de la Bataille, 2

6840 Neufchâteau

Tel : 061 58 09 60

 

S.O.S. Enfants

Rue de la Jonction, 5

6880 Bertrix

Tel : 061/22.24.60

GSM : 0496/71.17.46

Fax : 061/22.54.45

 

https://www.yapaka.be/professionnels/publication/l-aide-aux-enfants-victimes-de-maltraitance-

https://www.yapaka.be/sites/yapaka.be/files/ta_guide.pdf

https://www.yapaka.be/livre/livre-points-de-repere-pour-prevenir-la-maltraitance